Couleur prisme transparent

Mes questionnements et mes élans

Très tôt dans mon parcours personnel et professionnel, j’ai été portée par la question de la vie des groupes et de leurs fonctionnements. Que ce soit sur comment chacun trouve sa place dans une famille, comment chacun interagit dans un groupe, comment les relations sont influencées par le contexte de vie, comment peut-on faire ses propres choix et les affirmer lorsqu’on appartient à un collectif… tout cela m’a toujours passionné.

Lorsque je me suis spécialisée en psychosociologie, l’utilité de cette approche pour notre société m’a très fortement interpelée. Lorsque je regardais mes expériences et ce qui se passait autour de moi avec le prisme de la dynamique des groupes, des théories de l’engagement, des modèles d’influence, du rapport à l’autorité…, j’étais persuadée que la psychosociologie pouvait permettre d’apporter des réponses concrètes à une question centrale pour moi « comment être soi avec les autres ? ».


Ma première expérience professionnelle a permis à des scientifiques d’une agence d’Etat de mieux comprendre les craintes des citoyens concernant par exemple l’implantation d’incinérateurs ou d’installations d’antennes relais de téléphones mobiles. L’enjeu était de permettre à ces professionnels de se rapprocher des réalités émotionnelles des citoyens.

Puis, petit à petit, la question de la démocratie sanitaire et des démarches participatives m’a passionnée. J’ai alors accompagné de nombreux groupes à co-construire des projets et des politiques de santé dans lesquels habitants-élus et professionnels jouaient un rôle. Je me suis rendue compte que sur certains territoires et dans certains collectifs, la participation et notamment la participation des habitants, était "facile" voire ancrée dans les pratiques. Mais j’ai aussi pris conscience que parfois, ce n’est pas parce que les gens se déplacent pour venir à une réunion de travail qu’il leur est facile de prendre la parole, d’exprimer leur avis, d’oser dire aux autres « Je vois les choses autrement, ma réalité est différente … ». J’ai ainsi pu toucher du doigt certains obstacles à la coopération et à l’intelligence collective.


C’est alors que je me suis intéressée à la Thérapie sociale.

 

06 84 80 58 55

18 rue des cahouettes, 93360 Neuilly-Plaisance - FRANCE

  • LinkedIn

©2020 par Perrine LEBOURDAIS. Créé avec Wix.com